03/09/2011

1 Médias: film raciste anti-belge: Les Charlots contre Dracula

Les Charlots contre Dracula, de Jean-Pierre Desagnat,  LB 19/03/1988

RTL-TVI, 20.05. Le degré que peut atteindre, dans la platitude et la sottise, le cinéma français de série - cette niaise caricature du film d'horreur nous le fait voir d'une manière particulièrement limpide.  Sans doute, la parodie n'est pas un genre facile mais, si l'on, songe aux grandes qualités d'un film comme « Le Bal des Vampires », de Polanski, force est de reconnaître que le réalisateur des « Charlots contre Dracula » n'a pas lieu d'être fier - pas même quand il reprend à son compte la fine plaisanterie française, visant le Belgique en le nommant sous-développé mangeur de frites...

 

 

02:15 Écrit par Johan Viroux | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Excellent film de série Z, si seulement on appréci "l'humour" lourdingue comme moi. Il me semble que les charlots et leurs films n'ont jamais servi d'autres buts que celui de divertir les gens sans aucune arrière pensée. De là à y voir de l'anti-quelque chose(quelqu'un)... Je crois qu'il faut vraiment éviter de perdre du temps à disséquer systématiquement tout et n'importe quoi ! Les deux films que tu cites, s'ils ont pour thématique les vampires, ne peuvent en aucun cas être comparé, cela tient du non-sens.
Il est parfaitement acceptable de ne pas apprécier ce genre de film, au même titre qu'une couleur ou un goût. Il me semble préférable de concentrer son attention sur des problèmes un poil plus consistant.

Pour finir, il faut prendre garde à ne pas tomber dans le piège de la norme bien pensante, qui fait qu'on appelle plus un chat, un chat, un noir, un noir, un handicapé etc... et qui n'a en aucun cas fait reculer le racisme, sectarisme, etc...
Une personne racontant une histoire raciste est-elle raciste ? Celle n'en prononçant pas est-elle non raciste ?

Écrit par : Sylvain | 26/05/2012

Répondre à ce commentaire

Ce film, apprécié ou non, comique ou non, a indéniablement utilisé des clichés racistes contre les Belges. Ce que l'on ne peut accepter,vu la mentalité française jacobine de se sentir des "Übermenschen".
Ensuite, affirmer que quelqu'un racontant une histoire raciste n'est pas raciste revient à dire que, par exemple, Dieudonné, connu pour ses propos antisémites, n'est pas raciste. Croyez-vous que, normalement, on peut accepter ça?

Écrit par : Johan Viroux | 27/05/2012

Répondre à ce commentaire

Il ne s'agit pas de l'accepter ou non, mais de faire attention à ne pas faire une règle avec des exceptions. Pour ce qui est de Dieudonné, je n'ai pas particulièrement suivi l'affaire, mais je me méfierai beaucoup des raz de marée médiatiques. Certains journalistes sautant sur la moindre occasion pour faire du croustillant bien vendeur (et destructeur), parfois sans avoir pris le temps de comprendre ou de se renseigner sérieusement sur leurs sujets ! Il y a du racisme/sectarisme partout autour du globe c'est indéniable, et c'est un fléau lié à la paresse, à l'ignorance et un manque d'éducation. En ceci, je vous rejoins c'est inacceptable, et il y a un travail colossal à réaliser pour le faire reculer (si tant t'est que cela soit possible, étant donné qu'il montre le bout de son nez dès que les problèmes(de quelque nature que ce soit) ressurgissent).
Je ne pense vraiment pas que ce film soit autre chose qu'un film (voire même un mauvais film) de blagues lourdes mais sans conséquences. Je suis bel et bien Français et ne me sens pas le moins du monde übermenschen, bien au contraire.

Merci d'avoir répondu en tout cas, et bonne continuation Sire Johan Viroux.

Écrit par : Sylvain | 02/06/2012

Répondre à ce commentaire

Je suis français et j'ai vécu en Belgique, les Belges sont bien plus anti-français que le sont les français sont anti-belges alors à un moment faut arrêter de voir le mal partout et de jouer les victimes. Contrairement à la télévision belge, la télévision française a toujours un mot sympathique pour la communauté belge "nos amis belges", les français se félicitent toujours de la réussite de leur voisins notamment en football alors que nombreux sont les belges qui dansent sur les défaites françaises...

Je crois que Sylvain a tout compris et ce qui reste un film grotesque ne peut être pris au sérieux car les charlots sont aux antipodes du sérieux ou des idéaux politiques...A stigmatiser ce genre de conneries, on dirait que vous avez rien d'autre à foutre sérieusement. Pour ma part, j'adore mes amis que j'ai qui sont belges, français, ou de tous les coins du monde...rien à foutre de vos gue-guerre France - Belgique et de vos termes à la con. Je suis français, j'aime tout le monde sauf les cons ! à bon entendeur, un français.

Écrit par : Jean | 07/05/2014

Répondre à ce commentaire

Les Belges anti-français? Nous n'avons jamais aimé les envahisseurs (actuellement, les entreprises françaises Suez & Co, ces pillards des temps modernes).
Et la télévision française connaît mal la Belgique et n'accepte pas notre multilinguisme - la France étant radicalement enfermée dans son unilinguisme (le français y est la seule langue officielle).
Mon beau-fils et toute sa famille (bretonne et basque) ne se considèrent pas comme des Français, de même que le copain savoyard de ma filleule. Il détestent votre France artificielle qui occupe leur pays respectif.
Je ne vous écrirai pas ici ce qu'ils pensent des Français...
A bon entendeur, un Belge européen.

Écrit par : Viroux Johan | 07/05/2014

Les commentaires sont fermés.