cas d'attitude raciste anti-belege en France" />

03/09/2011

3 Social: les "blagues" (anti-)belges: une tentative d'explication / un enfant belge tabassé à Paris

C.I., Les blagues belges, pourquoi?, PP ? 16/08/1979

 

Les Français font partie de ces peuples qui, durant des siècles, constituèrent une puissance mondiale de premier ordre et qui en quelques années se retrouvent au second plan.  Il semble difficile, pour beaucoup de Français, surtout pour les intellectuels, d'accepter que la conquête de l'espace s'est faite sans eux, que leur pays abrite le plus d'alcooliques d'Europe, que les athlètes français se font laver le nez dans les compétitions internationales, et pardessus tout que, dans la vieille Europe dont ils furent longtemps le pivot culturel et économique, la France actuelle est nettement supplantée par l'Allemagne occidentale.  Blessés dans leur amour-propre, les dirigeants français ont réagi par des sursauts d'orgueil gaulliens : le retrait de l'O.T.A.N., la construction du paquebot qui, avec un culot malséant, fut appelé - France » (comme si, outre-Atlantique, on nommait la navette spatiale -,Etats-Unis d'Amérique .) et dont l'exploitation s'avéra trop coûteuse, et, enfin, n'oublions pas la fin prévisible de Concorde. Ce bel avion qui, de la bouche même de ses promoteurs, devait porter dignement la réputation de la France au prix de dizaines de milliards de FF soutirés à la collectivité.  Malheureusement, il n'y a plus de quoi financer de telles entreprises.

Dans ce contexte dégradant, il n'y a plus qu'une manière de se sentir supérieur, c'est de s'illusionner sur ses qualités en ridiculisant les peuples avec lesquels on est souvent en contact et qui ne sont culturellement pas trop divergeants.

Il reste à espérer que ces sarcasmes n'entrent pas dans les mentalités au point de susciter des actes racistes comme ceux commis dans une école parisienne où un jeune entant fut tabassé parce qu'il a le seul défaut d'être un "sale Belge" ..

 

01:18 Écrit par Johan Viroux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.