03/09/2011

6 Aliénation francophile: le cas de Robert Collignon

Ministre "vallon", LS 02/04/1992

 

"Le ministre wallon du Budget, Robert Collignon, a opté pour le français chic."  Il s'exprime en 'soixante-dix' et en 'quatre-vingt-dix.'  'Pourtant, un bon gros "dix-neuf cent nonante-deux" lui échappe de temps à autre.' A quand dix-neuf cent septante dix-neuf?

 

00:29 Écrit par Johan Viroux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.